Pura Vida au Costa Rica

Rédigé par Claudia Riederer le 13.09.2016 dans la catégorie Nature

Des paysages grandioses, une faune variée et la joie de vivre de la population donnent un ton d’unicité au Costa Rica! Dans ce paradis diversifié bordé à l’est par la mer des Caraïbes et à l’ouest par l’océan Pacifique, autant les aventuriers que les aspirants au calme y trouvent leur compte.

Et c’est parti pour mon circuit de deux semaines au Costa Rica. De quoi se réjouir!

Après une bref séjour à San José, nous entamons notre circuit par le parc national Tortuguero. Le lodge est uniquement accessible en bateau. Le batelier nous conduit avec beaucoup de dextérité dans le système labyrinthique des canaux.  «Là, un iguane vert!» fait tout d’un coup remarquer un passager. «Et là, un capucin sur l’arbre!» s’écrie quelqu’un d’autre. L’excitation est énorme, qui découvrira le prochain animal?

Parc national Tortuguero

Parc national Tortuguero

Arrivé au lodge, le programme se poursuit. Une randonnée dans la jungle et un tour en bateau sont un incontournable lors de tout voyage dans ce parc national. La flore et la faune est époustouflante, un vrai paradis tropical! C’est pourquoi je conseille vivement d’emporter des jumelles, ce qui permet ainsi de ne rater aucune occasion d’observer des animaux.

C’est à Guápiles que nous prenons en charge notre véhicule de location afin de nous rendre à Sarapiquí, une région agricole. C’est alors qu’il ne faut pas manquer de visiter la plantation d’ananas des Dähler, une famille suisse. C’est une visite exceptionnelle qui m’attend! Avec un tracteur, on roule à travers les plantations, ce qui nous offre une vue magnifique sur les volcans environnants. Je peux même goûter un ananas fraîchement cueilli, un vrai délice! Important: la visite de cette plantation doit impérativement être réservée.

Visite de la plantation d’ananas de la famille Dähler
Visite de la plantation d’ananas de la famille Dähler

Randonnée dans la jungle à Sarapiquí

Il fait nuit noire et le guide nous montre une feuille verte, et ce n’est qu’au deuxième coup d’œil que l’on découvre une petite grenouille de verre. C’est très surprenant, et lorsqu’on la regarde plus attentivement, on peut même voir battre son cœur.

une petite grenouille de verre

Une petite grenouille de verre

Et il ne faut pas attendre très longtemps pour apercevoir le prochain point fort. Enroulé sur lui-même, on voit alors un fer de lance centro-américain, le serpent le plus venimeux du Costa Rica. Et c’est avec une carte-mémoire remplie d’images de grenouilles, papillons et serpents que prend fin cette impressionnente et riche nuit dans la jungle.

un fer de lance centro-américain, le serpent le plus venimeux du Costa Rica

Un fer de lance centro-américain, le serpent le plus venimeux du Costa Rica

Je recommande également d’effectuer autant une randonnée dans la jungle de jour que de nuit, c’est incroyable la différence qu’il existe entre des ces deux tours. Outre d’autres animaux, c’est aussi l’atmosphère qui est totalement différente. Personnellement, c’est la visite nocturne qui m’a le plus impressionnée.

La Fortuna

On trouve de nombreux restaurants, cafés et boutiques de souvenirs sur la rue principale de La Fortuna. Proche du parc national Arenal se trouve le volcan éponyme. Et s’il n’est pas encore caché par le brouillard, il faut alors immédiatement saisir l’occasion de le photographier. Les conditions météorologiques de cette région peuvent très rapidement changer. Sans oublier qu’un bain dans les sources thermales sont propices à une réelle détente.

Le volcan Arenal dans le parc national éponyme

Le volcan Arenal dans le parc national éponyme

Après avoir vu autant d’animaux, la visite d’une ferme complète parfaitement ce circuit. C’est ainsi que j’ai en appris beaucoup sur les fruits et légumes locaux. José, le fils de la maison, nous raconte avec beaucoup d’enthousiasme la vie à la ferme. C’est une expérience fort intéressante que je recommande vivement.

Et pour finir mon voyage, j’ai décidé de passer six jours au bord du Pacifique, à Playa Guiones, afin de m’offrir le plaisir de chevaucher les vagues; sa plage est une des plus intactes du Costa Rica. La vie dans cette contrée nous montre ce que signifie vraiment l’expression «pura vida»!

Le paradis du surf à Playa Guiones

Le paradis du surf à Playa Guiones

Êtes-vous intéressé par notre circuit guidé au Costa Rica? Alors, voyez le programme, les dates et les prix sur notre site Internet.

Claudia Riederer
Claudia Riederer
le 13.09.2016 dans la catégorie Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *.