Les mille saveurs de Bangkok

Rédigé par Claudius Wirz le 28.01.2020 dans la catégorie Cuisine

La scène culinaire de la capitale thaïlandaise est en pleine ébullition. Certains chefs sont revenus de l’étranger après plusieurs années alors que d’autres sont arrivés spécialement pour y tenter leur chance. Le moment est donc idéal pour découvrir la cuisine locale sous toutes ces facettes.

Une cuisine gastronomique créative

Ian Kittichai est l’un des maîtres de la nouvelle cuisine thaïlandaise. Il a été le premier chef thaïlandais d’une chaîne hôtelière internationale, a dirigé avec succès un restaurant thaïlandais à New York, a publié des livres de cuisine et a même été juré dans une émission de cuisine à la télévision. Dans son restaurant Issaya Siamese Club, situé dans une belle villa de style colonial, il sert des revisites audacieuses et modernes de classiques thaïlandais comme la salade de pomelo aux crevettes ou le curry massaman. Bee Satongun est l’une des meilleures chefs féminines d’Asie. Dans son beau restaurant Paste, elle met en valeur les anciennes recettes thaïlandaises, telles qu’elles étaient servies à la cour royale, dans des variations ultra-modernes. Elle tire son inspiration de recettes ancestrales. Le résultat est un régal pour les yeux comme pour les papilles! Le chef Pim Techamuanvivit du restaurant Nahm (hôtel COMO Metropolitan) mêle tout aussi habillement une cuisine créative innovante à des recettes d’un autres temps. Que diriez-vous d’un curry rouge de canard ou d’un cari de pintade aux épices de Chiang Mai? Les légumes et les herbes qu’elle ne trouve pas au marché, le chef les récolte directement sur le toit de l’hôtel!

Quand l’orient rencontre l’occident

Son premier restaurant à Phuket a été emporté par le tsunami. Fae Rungthiwa est alors partie vivre 12 années au Danemark. Aujourd’hui, elle est chef de cuisine au restaurant Front Room au luxueux hôtel Waldorf Astoria. L’expérience qu’elle y propose est des plus innovantes: combiner la gastronomie nordique européenne avec la cuisine thaïlandaise. Vous pourrez ainsi déguster du pain au levain à base de farine de riz collante accompagné d’une sauce soja faite maison à laquelle a été ajouté du beurre! Les jumeaux Mathias et Thomas Sühring ont également fait preuve d’audace en ouvrant un restaurant gastronomique allemand au cœur de Bangkok. Figurant parmi les 50 meilleurs restaurants d’Asie, ils ont été récompensés de deux étoiles au Michelin. Parmi les spécialités allemandes servies en version miniature très raffinées, on retrouve des bretzels garnis de terrine et d’œuf, des gaufrettes de foie de canard ainsi qu’un pain au levain fait maison agrémenté de beurre fumé au bois de pommier. Le restaurant 100 Mahaseth est devenu l’une des adresses les plus tendances de la ville. L’établissement de Chalee Kader, qui a vécu en Californie, propose le meilleur de la philosophie thaïlandaise «Nose-to-tail», à l’image de nombreux restaurants européens. N’hésitez surtout pas à commander un cœur de porc servi sur une salade d’aneth et de coriandre ou des os de bœuf rôtis au grill!

Et les bars dans tout ça?

L’allée de Soi Nana dans le quartier chinois est l’eldorado des noctambules. On y trouve un bar après l’autre, tous très branchés. Sur deux étages, le Tep Bar propose de superbes boissons et organise régulièrement des concerts alors que le Ba Hao, d’inspiration chinoise, sert une délicieuse glace à la coriandre. Et pour finir la soirée avec une bière Singha, grimpez jusqu’au toit-terrasse du café Wallflower!

 

Pour conclure, la cuisine locale est en phase de se réinventer complètement dans la capitale thaïlandaise. Des concepts passionnantes ont été développés. Alors, en route pour Bangkok! Laisse-vous tenter par des plats ultra audacieux et des expériences gustatives insolites.

Claudius Wirz
Claudius Wirz
le 28.01.2020 dans la catégorie Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *.