La Norvège du Nord, le pays des fjords

Rédigé par Sandrina Nufer le 12.08.2016 dans la catégorie Nature

Tromsø est un point de départ idéal pour entreprendre des voyages dans le Svalbard ou en Laponie, pour faire un passage avec Hurtigruten ou, comme nous l’avons choisi, découvrir le superbe monde îlien des Lofoten.

Tromsø

Comme nous n’avons atterri qu’en fin de journée, nous avons passé notre première nuit à Tromsø et immédiatement entrepris une excursion au Storsteinen, la montagne voisine. Il est possible d’y monter avec le téléphérique Fjellheisen ou à pied. Les chemins ne sont pas très bons, donc il ne faut oublier d’emporter de bonnes chaussures de marche.

Arrivés au sommet, nous bénéficions d’une vue superbe sur Tromsø et la région. Je recommande également de s’y rendre le soir afin d’admirer le soleil de minuit. Les installations de remontées mécaniques fonctionnent jusqu’à 1 heure du matin et le restaurant est également ouvert jusqu’à ce moment-là. Il faut prévoir suffisamment de temps pour profiter pleinement de la vue vraiment époustouflante.

Le soleil de minuit à Tromsø

Le soleil de minuit à Tromsø

Nous avons également passé le dernier jour à Tromsø. Ainsi, nous avons eu assez de temps pour visiter les petits commerces et mieux apprendre à connaître la ville, également surnommée la «porte de l’océan Arctique».

Senja

Notre prochaine étape nous a conduit, en longeant de beaux paysages de fjords, de Tromsø jusqu’à Harstad. Nous avons ainsi décidé de faire un crochet par l’île Senja. Celle-ci n’est pas encore envahie par les touristes, elle dispose de nombreux et beaux paysages. Les autochtones la surnomme la «Norvège miniature», elle abrite au sud-est une multitude de prairies pour le bétail alternant avec des plages de sable blanc, tandis que l’on trouve d’impressionnants paysages de fjords au nord-ouest.

Maisons norvégiennes typiques sur l’île Senja

Maisons norvégiennes typiques sur l’île Senja

C’est avant tout pour les familles qu’il vaut la peine de faire un détour à Senjatroll. Il s’agit d’une ancienne mine transformée en un parc troll. La mine, bien que plutôt inondée, peut encore être visitée. En juillet, un amusant spectacle de trolls se déroule quotidiennement sur les rythmes de l’orchestre «The Trolling Stones».

L’époustouflant paysage des Lofoten

L’époustouflant paysage des Lofoten

Lofoten

Il faut planifier assez de temps pour découvrir le plus grand nombre d’aspects de la diversité de la nature des Lofoten. On y trouve de nombreux sentiers de randonnée avec divers degrés de difficulté, donc, il faut vraiment penser à emporter ses chaussures de marche! Les cyclistes sont également bien servis en ces lieux, et la plupart des hôtels louent des vélos permettant d’entreprendre de petits et grands tours.

De nombreuses excursions en bateau ou de pêche peuvent être réservées sur place. Mon conseil personnel s’oriente sur une excursion en Rib Boat de Svolvaer au Trollfjord. Ce tour permet également de bien observer les aigles. Et après ces activités, un saut dans les eaux baignant une plage de sable à la blancheur caribéenne est un rafraîchissement bienvenu. Donc, pensez aussi à prendre votre maillot de bain.

Un aigle lors de l’excursion en Rib Boat

Un aigle lors de l’excursion en Rib Boat

 

 L’idyllique petit village de pêcheurs de Henningsvaer

L’idyllique petit village de pêcheurs de Henningsvaer

Bodø

À 14 h 00, départ de notre ferry de Moskenes pour Bodø. Nous nous sommes levés tôt, car nous voulions disposer d’assez de temps pour voir de charmants petits villages. Cela en valait la peine. Ainsi on pouvait, tout à loisir, apprécier les paysages ou flâner dans de ravissantes localités.

Un arrêt à Reine valait le détour. Et si on y est assez de tôt, et par temps sec, la montée sur le Reinefjord vous récompense avec une superbe vue.

Le port de Reine

Le port de Reine

À Bodø, il faut visiter le Saltstraumen, qui voit passer 400 millions de litres d’eau lors des marées en traversant l’étroit chenal entre les îles Straumøya et Straumen. Sur place, votre hôtel ou l’office du tourisme vous indiquera à quelle heure l’observation de ce phénomène sera la meilleure.

 Le Saltstraumen à Bodø

Le Saltstraumen à Bodø

La Norvège vous fascine autant que moi-même? Alors, laissez-vous conseiller dans une de nos succursales ou voyez nos offres pour la Norvège.

 

Sandrina Nufer
Sandrina Nufer
le 12.08.2016 dans la catégorie Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *.