JaponJapon Pin It

Au pays des Sakuras

Nicole Dupraz

Pendant les dernières vacances de Pâques, j’ai eu le plaisir de découvrir le Japon. J’ai déposé mes valises à Kyoto, Takayama, Kanazawa, Hakone et Tokyo. Durant tout mon séjour, j’ai opté pour le train comme moyen de transport; c’est l’option la plus confortable et la plus efficace, d’une ponctualité et d’une propreté sans pareil. Le Shinkansen est la star du train japonais, sa vitesse dépasse les 300 km.

Après 12 heures d’avion et avoir survolé les immenses étendues sauvages du nord, j’atterris à l’aéroport du Kansaï dans la baie d’Osaka qui est construit sur une île artificielle. Il est 7 heures du matin et de là, je rejoins Kyoto en 75 minutes de train. Je dépose mes valises à l’hôtel et  repars aussitôt à la découverte de la ville.

Des fleurs sakuras au Japon

Des fleurs sakuras au Japon

En ce début avril, c’est la haute saison. La période du hanami (qui signifie regarder les fleurs) est un laps de temps durant lequel la tradition nationale me permet d’apprécier la beauté des sakuras (cerisiers en fleurs). C’est aussi  l’une des périodes de l’année les plus attendues des Japonais car les arbres en fleurs offrent un spectacle unique. J’ai de la chance, nous sommes le 10 avril et la floraison est maximale. Voici quelques lieux que j’ai beaucoup appréciés pendant mon séjour.

Le Temples Kinkaku-Ji à Tokyo

Le Temples Kinkaku-Ji à Tokyo

Le Kinkaku-Ji  à Tokyo

Un des temples les plus connus de Kyoto aussi appelé le pavillon d’or. Ce temple était la maison de retraite du Shogun Ashikaga Yoshimitsu, dirigeant militaire du Japon. A sa mort, sa demeure se transforma en un temple zen, comme il le souhaitait. Le toit du  pavillon est recouvert de feuilles d’or et se reflète dans l’étang, entouré d’un magnifique jardin. L’endroit est magnifique mais il faut s’armer de patience pour prendre une photo du pavillon d’or sans touristes !

Le Fushimi Inari Taisha

Le Fushimi Inari Taisha

Le Fushimi Inari Taisha

Ce sanctuaire shinto  est l’un des plus original du Japon, fondé au 9ème siècle en l’honneur du Renard, messager de la déesse du riz Inari. Un sentier de 4 kilomètres m’amène au sommet de la colline tout en franchissant ses milliers de toriis (portails) rouges vermillons. L’effort en vaut la récompense car  les touristes se font de plus en plus  rares et la vue est magnifique. A ne pas manquer !

La forêt verte de bambous

La forêt verte de bambous

Arashiyama

(littéralement « montagne des tempêtes“)
Situé dans la banlieue nord ouest de Kyoto au pied des montagnes, empereurs et nobles s’y pressaient pour admirer la floraison des cerisiers au printemps et le flamboiement des érables en automne. On y trouve différents temples et  jardins  avec le pavillon de thé. La forêt verte de bambous géants qui s’étend sur 500 mètres  m’a beaucoup impressionnée.

Le temple Le Todai-ji

Le temple Le Todai-ji

La localité se situe à 45 minutes de train de Kyoto. Nara est une petite ville située  à 42 kilomètres au sud de Kyoto. Ses magnifiques temples et jardins méritent le détour.
Il est possible de  visiter ses trésors culturels à pied, depuis la gare, en une seule journée.

Le Todai-ji est un temple bouddhique qui abrite le bâtiment Daibutsu-den. Celui-ci est connu pour être la plus grande construction en bois du monde et héberge une majestueuse statue en bronze de Bouddha assis mesurant 18 mètres de haut et pesant 250 tonnes. Il est le plus vieux Bouddha, sa construction remonte au milieu du VIIIe siècle, alors que Nara était encore la capitale du Japon

Les écoliers japonais commencent jeunes la visite des hauts lieux culturels de Nara !

Les écoliers japonais commencent jeunes la visite des hauts lieux culturels de Nara !

A Nara. les cerfs  se  déplacent en liberté dans la ville pour le plus grand plaisir des visiteurs !

A Nara. les cerfs se déplacent en liberté dans la ville pour le plus grand plaisir des visiteurs !

 

Les japonais raffolent des selfies et ne loupent aucune occasion.

Les japonais raffolent des selfies et ne loupent aucune occasion.

 Le Festival Takayama,  Masturi

Le Festival Takayama, Masturi

Takayama,  Masturi (Festival)

C’est un moment de magie, les chars défilent dans la nuit. Le festival a lieu chaque année les 14 et 15 avril et les 9 et 10 octobre. Les défilés de chars investissent la ville pendant deux jours. Des parades spéciales célèbrent  les karakuri ningyo (marionnettes) qui représentent de véritables pièces artisanales dont certaines sont maniées par plus de huit manipulateurs, jouant sur huit fils chacun.

Kanazawa

Kanazawa

Kanazawa

Riche de son histoire et d’un patrimoine culturel classé au patrimoine de l’Unesco, cette ville est aussi appelée la « petite Kyoto ». Les lieux les plus connus de la ville sont le Château, le jardin Kenrokuen ainsi que le musée d’art contemporain. Il sont  situés les uns à côté des autres,  donc idéal pour une journée de visite.

Le Château

Son histoire commence au 14ème siècle et est lié à l’histoire des Samouraïs de la région. Détruit par un incendie, le donjon principal n’existe plus. La visite se concentre sur le parc qui est magnifique au printemps et illuminé la  nuit pendant la période des cerisiers en fleur.

Le jardin Kenrokuen

Le jardin Kenrokuen

Le jardin Kenrokuen

Il est considéré comme l’un des trois plus beaux du Japon. La balade du jardin se fait autour d’un grand étang aménagé comme un océan, duquel partent de nombreux sentiers. La variété des paysages du jardin possède 183 espèces de végétaux  ainsi que près de huit mille arbres, avec une vue panoramique sur Kanazawa.  Le jardin Kenrokuen  est magnifique en toute saison, bénéficiant de floraisons variées tout au long de l’année. On peut y admirer  la technique du yukitsuri qui consiste à suspendre les branches à un grand mat afin qu’elles ne croulent pas sous le poids de la neige en hiver.

La piscine de Leando qu musée d'art

La piscine de Leando qu musée d’art

Le musée d’art contemporain du 21ème siècle

L’une des pièces les plus célèbres du musée est la piscine de Leando Erlich, plasticien argentin installé à Paris. Les visiteurs du dessus comme de l’intérieur se contemplent à travers une paroi en trompe-l’œil qui leur donne l’illusion qu’elle est remplie.

Le Hakone et le Mont Fuji

Le Hakone et le Mont Fuji

Hakone et Mont Fuji

Hakone est une ville située à 80 kilomètres au sud-ouest de Tokyo et nichée à flanc de montagne, On y vient  pour ses sources chaudes naturelles et son lac Ashi d’où on aperçoit le Mont Fuji par temps clair. La visite est faisable sur une journée, mais il faut compter entre six et sept heures de transport. L’idéal est de séjourner une nuit dans un des nombreux  ryokan et de profiter des Onsen (sources d’eau chaude).

Tokyo, la capitale du Japon

Tokyo, la capitale du Japon

Tokyo

Capitale du Japon, Tokyo est une préfecture constituée de 23 grands arrondissements qui sont autant de villes dans la ville, agglutinées les unes aux autres. De 13 millions de Tokyoïtes, le chiffre grimpe autour de 40 millions d’habitants dans l’agglomération, formant la plus grande mégapole au monde. Ici, on  se trouve aux abords d’Asakusa. En arrière plan, on voit la « Toyko Sky Tree »,  inaugurée en 2012, C’est l’une des plus hautes tours du monde, avec 634 mètres. Devant à droite,  en forme de pinte de bière,  le bâtiment Asahi et ,à son pied  l’édifice «  Flamme D’or »  appelée  par les japonais « caca doré » ,  représentent tous les deux l’oeuvre du designer français Philippe Starck

Un conseil ; montez au vingt-deuxième étage boire une bière au bar Asahi Sky Room. Vous aurez un magnifique panorama sur la ville.

Des gratte-ciels à Shinjuku

Des gratte-ciels à Shinjuku

Gratte-ciel Shinjuku

Ici à l’ouest, c’est le quartier des affaires de la ville avec de nombreux gratte-ciel. L’architecture des buildings est très moderne. Je suis au sommet de l’impressionnante mairie de Tokyo du haut de laquelle on a une vue imprenable sur la ville. Par temps clair on peu voir le mont Fuji.

Le jardin impérial

Le jardin impérial

Entre chacun de ces quartiers, je rencontrerai une multitude de rues commerçantes ainsi que le magnifique jardin impérial, Shinjuku Gyoenqui , où je peux trouver un peu de calme. Il est accessible à pied depuis Shinjuku.

N’hésitez pas à me contacter si vous envisagez un voyage au Japon, je me ferai le plaisir de vous faire une proposition.

À propos de cet article

Rédigé le 12.03.2018 Nicole Dupraz
Publié dans Culture & art
Commenter ce blog. Il n'y a pas encore de commentaires.

Blogs similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>